>
Nos conseils
>
>
Christophe Lasne, chef des ventes de Toits de Province : « la confiance par la simplicité, l’accessibilité et le savoir-faire »
Toits de Province   30.09.2019

Christophe Lasne, chef des ventes de Toits de Province : « la confiance par la simplicité, l’accessibilité et le savoir-faire »

Christophe Lasne, chef des ventes de Toits de Province : « la confiance par la simplicité, l’accessibilité et le savoir-faire »

Bientôt quadragénaire (42 ANS – 1977) avec plus de 1 200 maisons réalisées, Toits de Province est un acteur majeur dans le paysage des constructeurs de maisons individuels de l’Est lyonnais, de l’Ain et de l’Isère. Chaque client témoigne de la capacité de l’entreprise à faire de sa maison, un projet unique et à bénéficier d’une qualité optimale à coût maîtrisé. Ces valeurs sont incarnées par Frédéric Gallego, directeur, et Christophe Lasne, qui vient de le rejoindre à la direction des ventes. Rencontre…

Quelles sont les valeurs de Toits de Province ?
Christophe Lasne : La qualité, l’accessibilité, la fiabilité et la durabilité sont des valeurs importantes chez Toits de Province. Toutes ces notions ne sont pas seulement tarifaires, elles sont bien plus profondes. Elles sont ancrées dans la vie de l’entreprise : des personnes présentes sur les chantiers jusqu’à la direction, car un vrai esprit familial nous guide au quotidien. Il s’est développé durant les 42 années d’existence de l’entreprise, mais aussi dans l’attention que nous portons aux projets de nos clients, qui sont majoritairement des familles. C’est pour cette raison que nous proposons aujourd’hui des maisons personnalisées aux besoins de ses occupants, tout en accentuant le niveau de qualité. Tant que nous pouvons élargir le package des fournitures et rendre les dernières technologies accessibles au plus grand nombre, nous le faisons !

« Un modèle à la fois très organisé et à taille humaine »

Comment est organisée la société ?
Christophe Lasne : Notre organisation est assez simple et optimisée. Actuellement, au sein de notre équipe, nous avons : un responsable technique, un conducteur de travaux, 4 commerciaux, une secrétaire, un bureau d’études et une personne qui nous accompagne sur nos chantiers. Nous avons également 2 personnes à la direction : une personne à la direction générale et une seconde à la direction commerciale. C’est donc une structure légère, au regard de l’important volume de nos productions. Elle nous permet, dans un premier temps, de ne pas alourdir les interactions avec les clients et les différents fournisseurs, et dans un second temps, d’être efficace sur les chantiers et d’avoir une qualité perenne. Ainsi, je pense que le modèle que nous avons su construire au fil des années est à la fois très organisé et à taille humaine.

Justement, quelles sont les forces de Toits de Province ?
Christophe Lasne :
Nous privilégions la transparence, simplement démontrer les compétences et le savoir-faire de l’entreprise et de ces équipes afin de créer une relation de confiance avec nos clients. Nous ne cherchons pas à faire de la survente. Nous avons la chance d’avoir réalisé plus de 1 200 maisons et d’avoir des panels de communes et d’agglomérations qui nous font aujourd’hui entièrement confiance. Nous présentons nos projets directement aux mairies et nous fonctionnons essentiellement par le biais d’une démarche déontologique auprès des administrations afin que les chantiers se passent pour le mieux. L’agressivité ou encore l’acharnement commercial ne font pas du tout partie de l’ADN de notre entreprise.

Maison CALIA - Extérieur

« Des clients et des budgets extrêmement diversifiés »

Vous faites partie du groupe Ganova… 
Christophe Lasne : Effectivement et c’est une chance d’appartenir à une société familiale référente dans la région. A l’origine, la marque Ganova proposait les maisons personnalisées et Toits de Province celles sur plans. Aujourd’hui, ce schéma n’existe plus. On retrouve deux entités bien distinctes, deux positionnements, deux fonctionnements différents, Néanmoins les liens sont forts : nous partageons nos développements industriels et expériences afin d’optimiser et de proposer à nos clients des réalisations d’une qualité toujours plus poussée, au prix le plus accessible. L’ensemble du groupe couvre la construction d’environ 180 maisons en diffus (maisons individuelles) par an, dont 60 à 80 pour Toits de Province.

Aujourd’hui, qui sont vos clients ?
Christophe Lasne : Nous nous adressons à toutes les personnes ayant un projet de construction, d’investissement ou de maison secondaire. Les budgets de nos clients sont extrêmement diversifiés et nous ne favorisons pas un projet plus qu’un autre. En revanche, ce qu’il y a de commun chez toutes les personnes qui nous choisissent c’est la confiance qu’elles nous accorde et l’envie de mener à bien, souvent, le projet d’une vie. Ces familles ont majoritairement des idées assez claires sur ce qu’elles souhaitent, les bases de plans de maisons, les matériaux qu’elles ont envie d’avoir, les éléments de décoration, etc. Notre rôle est de les accompagner tout au long du parcours pour les conseiller sur la faisabilité du projet et de les guider dans les différentes démarches. C’est pour cette raison que l’empathie, l’écoute et la compréhension des besoins sont des qualités que nous retrouvons chez tous les membres de l’entreprise.

Maître-mots : fiabilité et optimisation

Quels types de maisons réalisez-vous ?
Christophe Lasne :
La vôtre ! Techniquement, chez Toits de Province, tous les plans sont personnalisables… Mais il est important, voire essentiel, que les notions d’expertise et de conseil soient favorisées et prises en compte lors de la mise en place d’un projet. Il y a plusieurs réalités : la première est le choix du terrain, la deuxième est le PLU (Plan Local d’Urbanisme), la troisième est son budget, et la quatrième est la technique. Ces éléments ont chacun leur niveau d’importance et ils orientent clairement le projet. Ensuite dans la conception des plans et des différents éléments, notre maitre-mot est l’optimisation. Nous souhaitons vraiment apporter des options et de nouvelles solutions, comme par exemple le pilotage à la voix de vos volets roulants, l’utilisation de nouveaux matériaux peu carboné ou encore la simulation de présence lorsque vous êtes en vacances, ces différentes choses qui améliorerons l’expérience de nos clients à l’usage.

Maison LIMEA - Extérieur

Autre élément primordial, comment faites-vous le choix des artisans ?
Christophe Lasne : Nous prenons du temps pour les choisir. La sélection se fait sur la compétence, il est extrêmement important que les artisans doivent avant tout venir vendre leurs savoir-faire, et non du matériel. La sélection se fait également sur la continuité et la stabilité dans les réalisations ainsi que par le maintien de leur niveau de compétences qu’il nous est possible de contrôler grâce au responsable technique. Nous nous devons d’avoir un niveau d’exigence extrême lors de cette démarche. Ce choix nous permet de maîtriser efficacement les coûts et les relations avec les fournisseurs. En bref, Aujourd’hui, nous sélectionnons nos artisans en fonction de leurs valeurs ajoutées, basées sur leurs savoir-faire. Et du côté des matériaux nous avons la même exigence. Nous prenons le temps de visiter les usines des industriels afin de s’assurer de leur fiabilité.

On sent une volonté permanente d’offrir un projet sans surprise à vos clients…
Christophe Lasne :
Oui, c’est ce qui nous permet de tisser des liens de confiance durables avec nos clients. Notre réactivité, notre capacité à nous remettre en question et à sans cesse chercher à évoluer sont des composantes essentielles. Nous sommes bien conscients que chaque individu a une expérience unique alors l’accompagnement va du premier rendez-vous avec le technico-commercial jusqu’à bien après la remise des clés. Nous gardons le lien avec toutes ces familles qui savent que si elles ont un problème 2 ou 3 ans après la livraison, elles ne seront pas abandonnées. Certains de nos clients en sont à leur deuxième, voire troisième maison avec Toits de Province et c’est à mon sens, la plus grande reconnaissance que nous puissions avoir de nos clients.
 

Vous avez aimé ? alors partagez !

D'autres actualités