>
Nos conseils
>
>
Devenir propriétaire d’une maison individuelle : connaissez vous le CEL
Réglementation   03.11.2014

Devenir propriétaire d’une maison individuelle : connaissez vous le CEL

La plupart des ménages qui souhaitent acheter connaissent le plan d’épargne logement (PEL) mais le CEL est un dispositif qui reste méconnu. Toits de Province, votre constructeur de maisons individuelles en Rhône-Alpes, vous explique le fonctionnement du  compte d’épargne logement.

 

Le CEL : Kezako ?

Le compte d’épargne logement – le CEL, donc – existe depuis 1975 et vous permet, exactement comme un PEL, d’effectuer un placement d’argent qui produira un intérêt et vous permettra d’obtenir un prêt immobilier à taux privilégié. Il vous donne la possibilité de vous constituer une épargne de manière moins rigide et plus autonome, car il vous est permis de déposer ou de retirer de l’argent, et cela sans durée maximale dans le temps. C’est un produit plébiscité en perspective d’un achat immobilier, mais aussi dans le cas de gros travaux de construction ou d’extension de votre maison.

Qui a accès au CEL ?

Si vous avez déjà souscrit un PEL, sachez que vous pouvez tout de même cumuler ce plan d’épargne avec un CEL. Toutefois, ces deux livrets devront être ouverts dans le même institut bancaire. Le CEL est régi par le code de la construction et de l’habitation, et ne peut donc être détenu qu’une fois par personne physique (il n’est pas accessible aux personnes morales), mais il est également possible d’en ouvrir un pour son enfant mineur, à condition que sa résidence principale soit bien située en France.

Comment se passe l’ouverture ?

Pour commencer, aucun frais de dossier d’ouverture (ni de fermeture) ne vous sera demandé. Il faudra toutefois verser un minimum de 300 euros, somme qui devra rester sur cette épargne jusqu’à la fin. Ensuite, vous devrez verser un minimum de 75 euros par mois, avec solde maximum qui ne pourra dépasser 15 300 euros.

Le taux de rémunération

Il est actuellement de 1,50 %, les intérêts sont calculés par quinzaine et cumulés sur votre compte à la fin de l’année. Et si vous obtenez un prêt en lien avec votre CEL, une prime d’État vous sera versée à la souscription : il s’agit d’une augmentation de la rémunération de 50 % (maximum 1 144 euros). Son montant est fixé en fonction de l’effort d’épargne. Ces intérêts sont soumis aux cotisations sociales, mais exonérés d’impôt sur le revenu.

Vous avez un projet de construction de maison ? Découvrez les modèles de maisons individuelles Toits de Province :
Découvrez les modèles de maisons individuelles Toits de Province de plain-pied
Découvrez les modèles Toits de Province de maisons individuelles avec sous-sol
Consultez les annonces immobilières Toits de Province en région Rhône-Alpes

Vous avez aimé ? alors partagez !

D'autres actualités