>
Nos conseils
>
>
Patricia Gallego, dessinatrice TDP : « nos plans s’adaptent aux besoins et aux envies des clients ! »
Toits de Province   16.03.2018

Patricia Gallego, dessinatrice TDP : « nos plans s’adaptent aux besoins et aux envies des clients ! »

Patricia Gallego, dessinatrice TDP : « nos plans s’adaptent aux besoins et aux envies des clients ! »

Chez Toits de Province, un soin tout particulier est apporté au dessin des plans de votre future maison. Au sein de l’équipe, c’est Patricia Gallego qui conçoit les esquisses 2D et 3D que vous présenteront nos technico-commerciaux. Sa préoccupation première est de dessiner des plans qui répondent aux besoins, aux envies et qui permettent de donner corps à son projet. Rencontre avec une dessinatrice qui sait parfaitement écouter et s’adapter aux clients…

Quelles sont vos missions chez Toits de Province ?

Patricia Gallego : Je suis dessinatrice de plans chez Toits de Province depuis 3 ans. Je réalise les plans-types, je fais également des avant-projets, des descriptifs et je m’occupe de toutes les modifications et mises à jour. En tout, il existe environ une centaine de plans-types, ce sont ceux des modèles Amalys ou encore Callia… Et ensuite, il y a une déclinaison de chaque modèle en fonction de la superficie souhaitée par le client. Mais en moyenne, les maisons font une centaine de m².

Sur un plan de maison, à quelles contraintes devez-vous répondre ?

Patricia Gallego : A chaque fois, on doit notamment s’adapter à un mode de chauffage. Pour un chauffage bois, il faut prévoir des cheminées, un ballon d’eau chaude. Les modèles de maisons pour un chauffage gaz ont des chaudières. Il faut parfois prévoir des panneaux photovoltaïques. Le mode de chauffage peut changer la taille des pièces. Quand il faut caser un ballon d’eau chaude, on va agrandir un WC par exemple. Pour les pompes à chaleur, il faut prévoir un petit local technique.

La tendance est toujours à la cuisine ouverte et à la suite parentale

Patricia Gallego, dessinatrice TDP : « nos plans s’adaptent aux besoins et aux envies des clients ! »

Et niveau de ce tout ce qu’impose le PLU (Plan Local d’Urbanisme) ?

Patricia Gallego : Par rapport à la commune dans laquelle la maison va être construite, je vais regarder le PLU pour voir quelles sont les obligations : la position de la maison sur le terrain, les distances par rapport aux limites du terrain, la hauteur, l’emprise au sol, les couleurs… Les spécificités du terrain peuvent aussi changer mon travail. On me donne les différentes altitudes du terrain, je vois ainsi s’il y a besoin d’une réhausse ou d’un vide sanitaire.

Quelles sont les tendances actuelles dans les souhaits des clients ?

Patricia Gallego : Ce que les gens veulent, ce sont des cuisines ouvertes pour gagner en convivialité. Ils souhaitent aussi de plus en plus de suites parentales, c’est à dire une chambre, une salle de bain attenante avec douche et vasque, et éventuellement un dressing. La salle de bain des enfants aura, quant à elle, plutôt une baignoire. Beaucoup de clients souhaitent aussi une buanderie pour mettre la machine à laver, le sèche-linge… Elle prend souvent place dans une partie du garage. A chaque fois, nous nous adaptons aux envies des clients en fonction de leurs moyens et des contraintes techniques.

Des plans-types mais totalement modulables

Patricia Gallego, dessinatrice TDP : « nos plans s’adaptent aux besoins et aux envies des clients ! »

Êtes-vous en contact avec le client ?

Patricia Gallego : C’est le commercial qui fait l’interface. Il part d’un modèle de base qu’il va annoter ou alors il va faire une ébauche de plan avec le client. Ensuite, je vais travailler à partir de ce qu’il va me transmettre. On va me dire : « il faut mettre la maison sur tel terrain, il faut 3 chambres… ». On va me fournir un cahier des charges et je vais travailler à partir de là.  Mais c’est rare que le plan soit signé dès le premier retour, il y a très souvent des modifications. Une fois qu’ils voient le plan, les clients se rendent compte de certaines choses qui ne leur conviennent pas. Ils en rajoutent ou ils en enlèvent aussi par rapport au devis qui accompagne le plan.

Comment parvenez-vous à gagner de la place lorsque le client le demande ?

Patricia Gallego : Oui, et pour gagner de la place, on renonce souvent à l’entrée au profit d’un grand espace de vie. Les clients veulent des salons-salles à manger qui font entre 30 et 40 m². Pour les toilettes, les gens veulent aussi le plus petit possible, là encore pour gagner de la place pour le reste. Pour s’adapter à la demande du client, on peut aussi rajouter une pièce comme un cellier, par exemple, ou une chambre supplémentaire. Les plans types sont faits par rapport à un prix de base. Le commercial explique au client que pour tel budget, il peut avoir telle superficie et ensuite on leur donne une idée de la disposition des pièces.

« Se décarcasser pour coller au mieux aux besoins du client ! »

Et une fois que le plan est validé ?

Patricia Gallego : C’est là que je vais commencer à faire des jolies vues intérieures et extérieures avec les meubles pour que le client puisse encore mieux se projeter. On a un plan 2D pour la disposition des pièces et ensuite des visuels en 3D. On fait des vues de dessus et quelques vues intérieures pour que les gens se rendent compte d’un point de vue donné de ce que seront la salle à manger, la cuisine… Ce sont des images de synthèse. C’est quelque chose qu’on leur propose depuis quelques mois et d’après les vendeurs, les gens apprécient, ils arrivent mieux à se projeter. Enfin, une fois que le chiffrage est réalisé et le devis signé, les plans sont transmis au futur conducteur de travaux.

Quelle est votre plus grande satisfaction dans votre métier ?

Patricia Gallego : Quand je vois que le commercial a vendu l’avant-projet, ça fait plaisir. Et puis au niveau du dessin, quand on fait une jolie maison, c’est également très satisfaisant. C’est très sympa de faire des grosses maisons mais aussi des petites maisons pour lesquelles on s’est décarcassé pour arriver à coller au mieux au souhait du client. C’est très gratifiant !

Patricia Gallego, dessinatrice TDP : « nos plans s’adaptent aux besoins et aux envies des clients ! »

Vous avez aimé ? alors partagez !

D'autres actualités