>
Nos conseils
>
>
Toits de Province propose des maisons adaptées aux personnes à mobilité réduite
Toits de Province   16.11.2018

Toits de Province propose des maisons adaptées aux personnes à mobilité réduite

Toits de Province propose des maisons adaptées aux personnes à mobilité réduite

Lorsque l’on se déplace en fauteuil, avec une canne ou un déambulateur, il est évident qu’il faut avoir un logement adapté à son handicap. Toits de Province propose des maisons adaptées et de qualité avec une somme de prestations qui facilite la vie au quotidien…

Une maison PMR (Personne à Mobilité Réduite), c’est d’abord et forcément une maison de plain-pied. Chez Toits de Province, les commerciaux comme Roland Celette proposent donc différents modèles répondant à cette exigence. « Les modèles Amalys sont parfaitement adaptés. Il y a aussi le modèle Anae, ce sont des maisons plus grandes et donc très facilement personnalisables. Un autre modèle de plain-pied très bien pensé, c’est aussi la maison en L Limea. » Un impératif donc, ne surtout pas avoir à descendre de marches pour aller d’une pièce à une autre.

Toits de Province propose des maisons adaptées aux personnes à mobilité réduite

Des maisons qui facilitent la circulation en fauteuil

Pour la personne en fauteuil, il faut penser à tout pour optimiser la circulation dans la maison. Il est donc possible de prévoir un garage adapté avec un accès direct avec l’habitat. « Ainsi, vous n’avez pas besoin de ressortir de chez vous pour vous y rendre. Quand vous rentrez avec les courses, vous avez tout de suite accès à la maison et surtout, pas de marche à monter ou à descendre. » Il est aussi possible d’aménager un cellier entre le garage et la cuisine pour ranger ses courses.
Faciliter la circulation dans la maison, c’est aussi prévoir des aires de retournement : « Dans la chambre par exemple, il faut pouvoir passer autour du lit. On prévoit donc une aire de retournement pour un lit de 140 cm. » Côté dimensions toujours, il faut évidemment prévoir des portes et des couloirs adaptés. Les portes doivent avoir un passage de 80 cm tandis qu’il faut compter 120 cm de largeur pour les couloirs.

Des détails qui ont leur importance

Pour qu’une personne à mobilité réduite se sente bien dans sa maison, il faut souvent penser à toute une série de détails… qui ont leur importance ! C’est le cas par exemple des portes-fenêtres : « Elles sont évidemment sur tous les modèles pour accéder à la terrasse ou au jardin et sont parfaitement adaptables en baies coulissantes. » Les seuils encastrés sont également la norme dans une maison PMR. Autre détail auquel il faut penser, c’est la hauteur des poignées et des interrupteurs. Comme les meubles et l’ensemble des équipements, ils doivent être installés à une hauteur comprise entre 90 cm et 1,30 m du sol.

Toits de Province propose des maisons adaptées aux personnes à mobilité réduite

Des salles de bains pensées pour le handicap

La salle de bain est une pièce clé où chaque élément doit être conçu pour répondre aux contraintes de la personne à mobilité réduite. Et là encore, nous avons des propositions adaptées : « ce sont des douches à l’italienne parfaitement adaptées à un modèle de plain-pied. On peut faire des douches de 120, 130, 140 ou même plus avec aucun problème de mobilité ou d’accès, sans marche, ni rebord. » Comme dans les autres pièces, il faut bien entendu prévoir une aire de retournement. Et dans cette salle de bain, il peut être plus pertinent d’intégrer les toilettes afin d’optimiser la surface sans rogner sur le confort.

On n’oublie pas l’extérieur !

Une maison adaptée, oui… mais pas seulement ! Le terrain doit lui aussi correspondre aux contraintes.  Roland Celette connaît bien là aussi les différentes exigences : « Il faut évidemment un terrain plutôt plat pour faciliter les accès, pour manœuvrer plus facilement avec un fauteuil. Cela facilite aussi le travail de terrassement pour réaliser une maison de plain-pied. Les chemins d’accès doivent aussi être très planes. » On ne choisit pas non plus n’importe quel portail. « Les clients choisissent plutôt un portail coulissant et électrifié pour plus de confort et de praticité. » Enfin, les allées pourront être aménagées avec des revêtements adaptés.

Toits de Province propose des maisons adaptées aux personnes à mobilité réduite

Des maisons pour vieillir sereinement

Quand on choisit d’avoir une maison adaptée aux normes d’accessibilité, on pense aussi à son avenir. Faire construire une maison, c’est souvent le projet d’une vie. On prévoit d’y vieillir, c’est pourquoi il est essentiel de penser à certains aménagements qui nous faciliterons la vie lorsque le corps sera un peu moins souple ou l’énergie parfois manquante. Une réflexion à mener dès la conception des plans de la maison.
Enfin, il faut rappeler qu’une maison adaptée PMR est une obligation si on envisage de louer son bien. Et cela est vrai pour une location classique comme pour une location saisonnière.  Penser à ces questions d’accessibilité, c’est donc aussi une garantie pour l’avenir et Toits de Province peut aussi vous accompagner dans cette démarche…

 

 

 

Vous avez aimé ? alors partagez !

D'autres actualités