1. Toits de province
  2. Préparer votre projet
  3. Comment financer
  4. Vous êtes un investisseur ?

Investisseurs : comment financer votre projet d’investissement locatif ?

Vous prévoyez de faire construire une ou plusieurs maisons Toits de Province pour développer votre patrimoine. Notre premier conseil, emprunter !
Vous pourrez alors dans le même temps sécuriser votre investissement, augmenter votre pouvoir d’achat immobilier à l’heure où les taux d’emprunts sont particulièrement bas, investir votre capital disponible sur d’autres placements et faire baisser le montant de vos impôts au moins les premières années.

Le prêt immobilier

C’est votre premier investissement ? Votre conseiller en patrimoine ou votre banque pourra vous orienter vers un prêt amortissable « classique ». Il vous permettra d’utiliser les loyers perçus pour rembourser progressivement vos intérêts et votre capital.
 
Le prêt « in fine » permet quant à lui de rembourser vos intérêts mensuellement et d’attendre la fin de l’opération pour rembourser en une seule fois le capital, à une date fixée à la signature du contrat.
Les intérêts sont généralement bien plus élevés, mais leur déduction sur vos impôts est optimisée.
Si par exemple vous cumulez différents investissements locatifs, le prêt in fine comporte l’intérêt de lisser et baisser votre impôt total.
 
Quel que soit votre choix, les intérêts de votre emprunt, de même que les frais de dossier, de garantie et d’assurance sont déductibles de vos revenus fonciers.
Il est alors intéressant de séquencer vos investissements.

Les taux

Les taux et conditions d’emprunts seront généralement les mêmes que vous investissiez pour votre résidence principale ou à titre d’investissement locatif, avec :

  • des taux historiquement bas depuis 2019 et 2020, descendant en-dessous de la barre des 0,5% pour des emprunts de moins de 10 ans.
  • Un véritable intérêt à mettre en concurrence différents organismes bancaires pour obtenir les taux les plus avantageux.
  • Des couvertures d’assurance-crédit moins exigeantes que pour un achat d’usage, à consulter auprès de votre Banque.

La défiscalisation avec le dispositif Pinel

Dédiée à l’investissement locatif privé dans un logement neuf, la loi Pinel est un dispositif de défiscalisation très attractif.

Il vous permet en tant qu’investisseur de bénéficier d’une réduction d’impôt.
Il a cependant depuis le 1er janvier 2021 été largement réduit, pour ne concerner que les logements en habitat collectif, donc les appartements.

Retrouvez toutes les informations sur le site du gouvernement pinel-loi-gouv.fr ou contactez-nous !

Les conditions Pinel

Faire construire un logement en habitat collectif (un appartement)

  • Se situer en zone A, Abis et B1. lien https://www.pinel-loi-gouv.fr/zones-pinel/
  • Se limiter à 2 logements par an maximum, 300 000€ par an d’investissement maximum et 5 500 €/m2 maximum.
  • Mettre en location le bien dans les 12 mois suivant son achèvement et pour une durée de 6, 9 ou 12 ans.
  • Respecter les plafonnements de loyer et de ressources des locataires suivant la zone où se situe la maison.
  • Louer à une personne extérieure ou membre de sa famille, mais obligatoirement hors de votre foyer fiscal. Le logement doit être loué non meublé et doit constituer la résidence principale du locataire.
  • Respecter les normes de performances énergétiques RT 2012.

Les étapes de votre investissement

  1. Vous contractualisez la construction d’une maison Toits de Province dans une zone éligible.
  2. L’Etat vous reverse entre 12% et 21% du montant de votre investissement sous forme de réduction d'impôt (plafonné à 63 000€).
  3. Vous trouvez un locataire (qui peut être un membre de votre famille) pour une durée de 6, 9 ou 12 ans.
  4. Vous percevez vos loyers.