1. Toits de province
  2. Préparer votre projet
  3. Bien concevoir
  4. Comment concevoir sa suite parentale ?

Comment concevoir sa suite parentale ?

Comment concevoir sa suite parentale ?

Longtemps simple phénomène de mode, la suite parentale est presque devenue un standard de la construction de maisons individuelles. Qui ne rêve pas de cet espace privilégié ? On l’imagine à son image, à son goût, avec tout le confort et les aménagements nécessaires. Selon les besoins et évidemment les budgets, elle peut être conçue de façon minimaliste ou au contraire dans sa version XXL. Pour rapprocher le rêve de la réalité, Toits de Province vous donne quelques conseils et vous aide à vous poser les bonnes questions…

[image1]

Mais d’abord, une suite parentale, qu’est-ce que c’est ?

Comme son nom l’indique, elle est destinée aux parents ! C’est d’abord un havre de paix, une sorte de cocon rien que pour eux dans la maison. La suite parentale permet généralement de relier en « suite » la chambre à la salle de bains pour préserver son intimité. Elle dispose aussi très souvent d’un dressing dédié aux tenues de Madame et de Monsieur. Avec la suite parentale, il s’agit donc d’aménager un espace se composant de ces trois pièces habituellement distinctes : chambre, salle de bains privative et dressing. Celles-ci peuvent être cloisonnées ou ouvertes pourvu que l’ensemble réponde à vos envies. Pour s’adapter à vos besoins, la suite parentale devra donc être conçue sur-mesure ! Dans une maison à étage, on peut imaginer la suite parentale au rez-de-chaussée ou encore sous les combles. Dans une maison de plain-pied, on la placera plus naturellement à une extrémité de la maison à l’opposé de l’espace des enfants.
 

Est-ce vraiment une bonne idée ?

Une suite parentale, ce sont de nombreux m2 qui peuvent empiéter sur le reste de la maison. Il est donc important de vous demander s’il s’agit de votre priorité, surtout si vous avez un budget limité ne vous permettant pas d’envisager une grande superficie. Peut-être préférerez-vous utiliser ces m2 pour une pièce à vivre plus grande et qui bénéficiera à toute la famille. Ensuite, demandez-vous pourquoi vous voulez une suite parentale. Ce ne doit pas être seulement pour reproduire une image de magazine. Cela doit répondre à un réel besoin familial. Si vous décidez de prévoir une suite parentale, attention de ne pas vouloir y mettre trop de choses. L’idée n’est pas de créer un appartement dans la maison qui risquerait de vous couper du reste de la famille. La suite parentale peut devenir une mauvaise idée si vous lui attribuez trop de fonctions différentes : bureau, salon, bibliothèque…

Par ailleurs, il faut veiller à ne pas y multiplier les activités qui risqueraient de vous faire oublier qu’il s’agit avant tout d’un espace nuit et de vous faire perdre le sommeil. La suite parentale fera votre bonheur si elle reste un îlot de calme toujours en lien avec les autres pièces de la maison. Vous devez également réfléchir à vos habitudes de vie et notamment aux horaires de chacun des membres du couple. Si l’un se lève à l’aube alors que l’autre se lève plus tard, la proximité de la salle de bain et du dressing peut vite provoquer de l’inconfort voire des tensions. 
 

Les multiples avantages de la suite parentale

Au-delà d’un simple phénomène de mode, la suite parentale offre un espace privilégié aux parents, plus zen. Elle est idéale pour toutes celles et ceux qui souhaitent des espaces plus aérés. Créer une chambre avec dressing permet de se passer d’armoires ou de meubles de rangement parfois imposants. La suite parentale permet de regrouper plusieurs fonctions, au moins trois : chambre, salle de bains, rangements. C’est en effet la possibilité de créer une pièce d’eau supplémentaire pour éviter les embouteillages du matin devant la porte de la salle de bains. Cela évitera aussi si vous vous levez tôt de gêner les enfants en devant utiliser leur salle de bains. La suite parentale permet de séparer la vie intime des parents du reste des pièces de vie pour leur apporter autonomie et fonctionnalité. Enfin, confortable et idéale pour l’intimité du couple, la suite parentale est une grande source d’inspiration pour un agencement et une décoration modernes. Les parents peuvent imaginer une décoration d’adulte. Fini la douche du matin avec les jouets du petit dernier et la frise de poissons multicolores !
 

La question de la superficie

Si vous pouvez déjà concevoir une suite parentale avec 14 ou 15 m2, il est préférable pour disposer d’une suite complète avec salle de bains et dressing de prévoir un ensemble de 25 à 30 m2. Il est important de prévoir suffisamment d’espace par rapport au mobilier et aux questions de circulation. Il est en effet bien désagréable de se cogner dans les coins de lit pour accéder à son dressing ou à sa salle de bains. Il est donc important d’optimiser tous les m2 avec le constructeur au moment de l’élaboration des plans. Ainsi tous les espaces seront à la fois pratiques et accessibles simplement.
 

Comment organiser les espaces de la suite parentale ?

Pour l’organisation des espaces de votre suite parentale, tout est possible : une pièce d’un seul tenant sans séparation, des espaces cloisonnés ou encore des séparations légères pour marquer les espaces. La présence de cloisons entre les différents espaces peut offrir davantage d’intimité et apporter plus de confort à chacun en cas d’horaires décalés. Il serait dommage de gâcher la grasse matinée de l’un avec la douche matinale de l’autre. En revanche, si vous avez les mêmes horaires, l’absence de cloisons vous donnera une sensation d’espace. Avec un simple rideau ou paravent, il est tout à fait possible de démarquer les espaces. Parfois, le mobilier et les couleurs des murs ou des sols sont même suffisants. On peut par exemple imaginer du parquet pour le coin nuit et le dressing et un carrelage pour la salle de bains. Dans tous les cas, il est important de penser à votre quotidien et à la circulation entre les différents espaces. Il est en effet préférable pour des raisons pratiques que le dressing soit du côté de la salle de bains. 
 

Laissez passer l’air et la lumière !

Votre suite parentale ne doit pas être une obscure caverne ! Il vous faudra donc veiller à laisser entrer l’air et la lumière dans tous les espaces. Si vous faites le choix d’installer des cloisons, pourquoi ne pas penser à des cloisons qui ne vont pas jusqu’au plafond ou à des cloisons amovibles (stores, rideaux, verrières…) ? En jouant sur la transparence des limites, vous aurez l’impression d’agrandir l’espace et vous bénéficierez de davantage de lumière. Avec une douche dans sa chambre, il est aussi important de penser aux problèmes d’humidité. Il est donc conseillé d’aérer très régulièrement votre chambre et d’installer une VMC (ventilation mécanique contrôlée). Mais attention à son volume sonore !
 

Un espace salle de bains fonctionnel

L’aménagement de la salle de bains ne doit pas être négligé. C’est certes un espace fonctionnel mais c’est aussi de plus en plus un espace de confort qu’on aime aménager et décorer. Pour bien démarrer la journée ou se détendre en rentrant du travail, la salle de bain doit être propice au bien-être. Le revêtement mural et le mobilier doivent être à votre goût, les rangements doivent être esthétiques et pratiques. La douche à l’italienne est évidemment la tendance du moment mais la baignoire pourra aussi vous offrir des moments de détente incomparables. Quant au lavabo, pensez à l’option de la double vasque pour que Madame et Monsieur puisse profiter de son espace personnel. Pour que la salle de bains ne devienne pas une gêne sonore, il est possible de renforcer l’isolation phonique de la cabine de douche ou encore d’installer la salle de bains derrière le dressing pour créer une barrière sonore. Enfin, une partie WC sera la bienvenue dans la suite parentale. Reste à savoir si vous l’intégrez dans la salle de bains ou si vous préférez l’isoler pour davantage de confort et d’intimité.
 

Un dressing optimisé

C’est un indispensable de la suite parentale. Directement intégré dans la chambre, on parle de dressing ouvert. Mais on peut également prévoir un espace dédié accessible par une ouverture sur le mur, derrière le lit ou encore à proximité de la salle de bains. L’objectif du dressing est de vous offrir un maximum de rangements avec des meubles équipés de tiroirs, de penderies ou encore de cases disposées sur un pan de mur ou encore en face à face ou sur un angle. Vous ferez sans doute votre choix en fonction du volume de vos habits et chaussures.
 

Et si on se servait des combles ?

Les combles peuvent être l’endroit idéal pour concevoir votre bulle de sérénité. Un peu isolées du reste de la maison, elles vous offriront cet environnement de détente et d’intimité auquel vous aspirez. Dans cette partie de la maison, vous pourrez profiter d’un bel espace et d’une hauteur sous plafond plus importante qu’aux étages inférieurs. Si vos combles de 30 m² offrent une superficie habitable de seulement 18 m2, cela vous permettra de créer une suite habitable tout à fait spacieuse et pratique. Si vous faites ce choix, il est recommandé d’utiliser les coins perdus ainsi que la hauteur et de vous concentrer sur l’agencement de la pièce. Il peut être opportun par exemple d’utiliser la soupente pour créer un dressing ouvert sur-mesure. Pour une suite parentale dans les combles, vous pouvez aussi penser à des penderies escamotables et à des fixations latérales. Autre intérêt d’une suite parentale sous les combles, c’est un projet que vous pouvez mettre en œuvre plusieurs années après la construction de la maison.
 

Les conseils déco

Quel que soit le style que vous aurez choisi, rustique, design ou cocooning, pensez bien à ne pas trop surcharger les espaces pour éviter l’impression d’étouffement. La suite parentale doit rester propice à la sérénité.  Si vous avez peu d’espace, privilégiez le blanc et les couleurs claires pour vous apporter davantage de luminosité. Et pour plus de gaieté, associé le blanc à une teinte plus vive que vous et votre conjoint appréciez particulièrement. Mais même si vous avez une grande suite parentale, n’accumulez pas trop de meubles ou d’objets de décoration. Prévoyez des rangements pour optimiser l’espace, préférez-les fermés pour en dissimuler le contenu. Avec une chambre peu encombrée, vous bénéficierez d’une meilleure qualité de sommeil. Enfin, pensez toujours à ajouter votre touche personnelle pour éviter le côté chambre d’hôtel trop impersonnel. Votre seul objectif : vous sentir bien dans votre suite parentale !

Au moment de concevoir les plans de votre future maison avec votre constructeur, partagez vos souhaits avec lui. À l'écoute de vos envies, il saura vous accompagner pour faire les meilleurs choix et concevoir la suite parentale de vos rêves.